La taxe de séjour sur les hébergements touristiques

La taxe de séjour sur les hébergements touristiques est un impôt qui peut être demandé par les communes à vocation touristique.
Comment s’applique cette taxe ? Quelles sont les obligations des hébergeurs ?

La taxe de séjour sur les hébergements touristiques, qu'est-ce-que c'est ?

Afin d’améliorer l’accueil touristique sur leur territoire, certaines communes et établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) peuvent instituer une taxe de séjour sur les hébergements touristiques.

Sont notamment concernées :

les communes touristiques,
Les stations classées de tourisme,
Les communes littorales,
Les communes de montagne,
Les communes réalisant des actions de promotion en faveur du tourisme,
Les communes réalisant des actions de protection et de gestion de leur espace naturel.

Quels sont les hébergements touristiques concernés par la taxe de séjour sur les hébergements touristiques ?

Les établissements soumis à la taxe de séjour sur les hébergements touristiques sont : 

Les palaces,
les hôtels de tourisme,
les résidences de tourisme,
les villages de vacances,
les chambres d’hôtes,
les hébergements de plein air (camping, terrains de caravanage…)
les emplacements dans les aires de camping-cars et les parcs de stationnement touristique,
les ports de plaisance.

La taxe de séjour ?




Toutes les actus